Le principe de la pompe à chaleur

L’air, la terre et l’eau produisent des quantités d’énergie considérables qui sont constamment renouvelées par le rayonnement solaire, par les précipitations et par la chaleur souterraine. Leur potentiel est donc inépuisable. La pompe à chaleur y puise son énergie et l’amène à température utile dans un système de chauffage.



10 étapes pour comprendre...

1

Prélèvement

La chaleur prélevée dans l'air, dans le sol ou dans l'eau est acheminée vers l'évaporateur.
2

Première transmission

L’évaporateur transmet cette chaleur au fluide caloporteur* de la pompe à chaleur.

* Un fluide caloporteur est un fluide chargé de transporter la chaleur entre deux ou plusieurs sources de température.
3

Évaporation

Ce fluide change d'état et se transforme en vapeur.
4

Compression

Le compresseur comprime cette vapeur et en augmente ainsi la température.
5

Seconde transmission

Au niveau du condenseur, la vapeur surchauffée transmet sa chaleur au circuit à eau du système de chauffage.
6

Liquéfaction

Le fluide, toujours comprimé, redevient liquide.
7

Réduction de la pression

La soupape de détente
réduit la pression du fluide.
8

Refroidissement

La température du fluide s'abaisse fortement.
9

Nouvelle absorption

Le fluide est prêt pour une nouvelle absorption de chaleur de l'environnement.
10

Recommencement

Le cycle recommence.


La pompe à chaleur constitue la meilleure solution de chauffage actuelle.

Cependant, en fonction des conditions de terrain, le résultat d’une pompe à chaleur peut s’avérer excellent, bon ou moyen.
C’est pourquoi ara-energy ne vous proposera que le système le mieux adapté à vos besoins.







Les différents types de pompe à chaleur

ara-energy vous propose différents types de pompes à chaleur, à choisir en fonction du contexte :

Sol / Eau

  • Source de chaleur = chaleur du sol.
  • Grâce aux forages verticaux ou aux collecteurs horizontaux, les sondes sont parcourues par un liquide (eau glycolée) qui emmagasine la chaleur sur toute la longueur.

Eau / Eau

  • Source de chaleur = nappe phréatique
  • L’eau de la nappe phréatique est amenée dans la pompe à chaleur via le puits d’aspiration et, après absorption de la chaleur, est renvoyée vers la nappe phréatique via le puits de rejet.

Air / Eau

  • Source de chaleur = air ambiant
  • La pompe à chaleur air/eau avec unité interne et unité externe prend les calories dans l’air.


Le refroidissement passif

La pompe à chaleur peut assurer la production de chaleur en hiver, mais aussi refroidir votre habitation en été par le biais du circuit de chauffage.

On parle alors de pompe à chaleur réversible.
Dans ce cas, elle est équipée d'une fonction ‘refroidissement passif’ : le sol ou les eaux souterraines reçoivent la chaleur du circuit de chauffage via un échangeur de chaleur et l’évacuent vers l’extérieur.

La température ambiante naturelle est utilisée pour assurer le refroidissement. La pompe à chaleur est alors éteinte, à l’exception de la régulation et des circulateurs.



Les avantages de la pompe à chaleur

  • Pas de rejet, donc pas de conduit d'évacuation (cheminée).
  • Pas de stockage de combustibles.
  • Pas d'odeur.
  • La pompe à chaleur ménage l’environnement :
    • Pas de combustion d’énergies fossiles précieuses.
    • Pas de transport de combustibles.
    • La pompe à chaleur contribue à diminuer nos émissions de gaz à effet de serre.
  • Économique : vu l’énorme potentiel géothermique, pas de flambée des prix des énergies fossiles.